Rendons le présent parfait

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

La perfection sans perfectionnisme

A une époque où nous sommes régulièrement mis en garde contre les risques du « sois parfait», le perfectionniste étant réputé être un candidat parfait (!…) au burnout familial ou professionnel, quelle drôle d’idée de vouloir rendre le présent parfait, me direz-vous.

Et pourquoi pas ?

Profitez de l’instant présent

« Rendre le présent parfait » est l’un des piliers de vie, c’est-à-dire une des 7 règles qui nous aident à être acteur de notre vie, à « tenir debout tout seul».

Ce qui nous invite à profiter du moment présent, à vivre en conscience et en gratitude de ce que nous vivons ici et maintenant. Les « c’était mieux avant», « ce sera mieux quand… », « on profitera quand…» nous font vivre dans les regrets ou les projections et nous empêchent de profiter de la vie.

Le Dalai Lama disait : « Les hommes(…), à penser anxieusement au futur, en oublient le présent de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent, ni le futur. Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir… et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu. »

Reconnectez-vous aux émotions positives

Rendre le présent parfait nous ramène à la pleine conscience, nous reconnecte à notre corps et à des émotions positives. Etre totalement présent à l’instant, c’est reconnaître la saveur de ce que nous vivons au moment où nous le vivons. Stopper ce que le mental nous raconte pour revenir et savourer.

« Allez plus souvent embrasser les arbres! » m’avait suggéré un thérapeute il y a quelques années. La working girl que j’étais n’avait pas compris le message, avait presque douté du sérieux, voire du professionnalisme de ces propos. Et pourtant…

Depuis, quand je regarde un arbre, que je m’adosse à son tronc, que je me connecte à lui, je ressens toute la puissance, l’ancrage, la force que cet arbre me transmet. Il ramène au souffle, à la respiration, à l’essence de la vie.

Faites « comme si« …

C’est pour cette raison que, quand vous traversez des moments difficiles, je vous invite à rester connecté à cette notion. Affirmez « Tout est parfait, rien n’arrive par hasard ». Si vous n’y arrivez pas, faites comme si: si quelque chose de positif devait sortir de cet événement, quel pourrait-il être ? Qu’est-ce que cette épreuve m’invite à comprendre, à faire, à cesser, qu’est-ce que cet événement, si je le gère positivement, peut apporter de positif dans la relation ?

Avec le recul, combien de fois vous êtes-vous déjà dit que finalement telle ou telle difficulté avait été un cadeau, un virage salutaire, un tremplin. Une rupture pour aborder plus tard une relation plus saine, plus respectueuse, plus épanouissante, un licenciement pour prendre le temps de faire le point, de sortir la tête du guidon et se réorienter ou mieux équilibrer ses domaines de vie, un deuil qui au-delà du chagrin ressenti, nous oblige à nous observer et à évoluer.

Je vous propose un exercice très simple : écrivez deux signes moins  – –    (le moins sert ici à représenter les erreurs).
Ccomment pouvez-vous, avec ces 2 signes – , fabriquer un  + (qui symbolise le succès, la réalisation, la force) ?
Voyez comment, simplement en changeant le sens d’un – , vous pouvez générer un + (d’après J.C. Merci).

Plus de Joie et de Légèreté

Pensez-y : tout est parfait, même si vous ne voyez pas en quoi ce qui vous arrive est parfait, bientôt vous le découvrirez. Mettez donc en place cette nouvelle habitude. Quand un écueil se présente, prenez du recul et ramenez le calme en vous pour apercevoir plus vite ce en quoi cette épreuve peut vous être utile. Et quand vous aurez pris conscience de ce phénomène, vous allez changer votre approche de la vie. Plus de paix, plus de légèreté, plus de joie.

Prenez soin de vous.

Cela vous parle ?

Nos autres articles

Développer sa résilience
Isabelle Laugier

Développer sa résilience

En 2020, le monde n’a pas tourné tout à fait comme avant. 2021 sera aussi une année de changements. Tous·tes, nous avons dû nous adapter, et ce n’est pas fini ! Comment acquérir une meilleure conscience des impacts émotionnels, cognitifs, comportementaux qui émergent dans ces moments ?

En 2021, Coach et Vie évolue
Isabelle Laugier

En 2021, Coach et Vie évolue

Danièle Laot Rapp qui a fondé Coach et Vie en 2003, a décidé de prendre sa retraite et de profiter de la vie autrement. Danièle est heureuse et fière de passer le relais à une équipe extrêmement solide sous la direction d’Isabelle Laugier. Isabelle est entourée de

La crise du covid, catalyseur de changement?
Isabelle Laugier

La crise du covid, catalyseur de changement?

Chers amis de Coach et Vie 50 % d’entre nous ont pris ou vont prendre la décision de changer quelque chose dans leur vie suite à ce qu’elles et ils ont vécu dans les mois bouleversés par la pandémie. En entendant ce chiffre, nous étions, Isabelle et

Démêler l’écheveau des émotions
Danièle Laot Rapp

Démêler l’écheveau des émotions

Ce matin je démêlais une chaîne et un collier qui par un grand mystère s’étaient emmêlés au fond de ma petite bourse de voyage. Le mal que j’ai eu et le temps que j’ai mis à les démêler m’ont fait penser à la difficulté que nous avons

Vous voulez changer votre vie ? Contactez-nous pour une séance découverte