Mobbing, la lente descente aux enfers

Mobbing
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Qu’est-ce que le mobbing ?

C’est d’un sujet grave dont je souhaite vous parler aujourd’hui : le mobbing.

Véritable fléau de société, il peut aisément être assimilé à une guerre menée sans merci contre un individu, dans le but de lui nuire, le/la déstabiliser, le faire souffrir voire, au final, de s’en débarrasser.

Le père de la notion de mobbing est Heinz Leymann, chercheur en psychologie, qui l’a qualifié de « psycho-terreur ». Il le définit comme « l’enchaînement sur une période assez longue de propos et d’agissements hostiles exprimés ou manifestés par une ou plusieurs personnes envers une tierce personne ».

Ces actes ou propos visent avant tout à :

  • empêcher la victime de s’exprimer
  • refuser la communication directe
  • l’isoler de son équipe de travail
  • la déconsidérer auprès de ses collègues (remise en question de son travail, mépris)
  • la discréditer (sous-entendus, mensonges, calomnies)
  • la brimer (lui confier des tâches sans rapport avec ses qualifications)
  • la pousser à la faute, la provoquer.

Reconnaître le mobbing

La victime met très longtemps avant de s’apercevoir qu’il s’agit d’une guerre à son encontre. Le harceleur s’acharne à déployer un véritable arsenal pervers et manipulateur d’attitudes allant de la séduction (oui, vous avez bien lu…) à la tyrannie, de manière sournoise et insidieuse.

La victime, pétrifiée, perd tous ses repères, perd sa confiance en soi, se retrouve isolée, incapable de comprendre ce qu’on lui reproche et s’enlise dans l’interprétation de non-dits, allant même jusqu’à endosser la responsabilité de ce qu’on lui reproche, à tort.

Quels sont les coûts d’un mobbing ?

En termes de santé, d’abord, un coût difficile à évaluer pour la victime qui souvent se retrouve en burn-out ou en dépression, et nécessite un accompagnement pour reconstruire son image et sa confiance en elle. Sachant que souvent la victime perd son emploi, et que même si elle peut bénéficier de quelques rares compensations financières, elle se retrouve souvent au chômage.

Mais aussi un coût financier élevé pour l’entreprise qui doit financer non seulement l’arrêt maladie de l’employé victime de mobbing, parfois son outplacement ou un accompagnement en coaching, souvent son remplacement si la situation est trop grave, et la formation d’un nouveau collaborateur, ainsi que la reconstruction de l’équipe, qu’elle soit une remise à l’ordre, ou une réorganisation globale pour éviter toute nouvelle dérive dans le futur.

Le mobbing, maltraitance impunie

La loi impose des obligations de droit public à l’employeur·euse. Si celui-ci enfreint ces prescriptions, de manière intentionnelle ou par négligence, il est punissable en vertu de l’article 59 Ltr (amende ou emprisonnement).

C’est ici la théorie. En pratique, la victime, isolée, ayant perdu la majeure partie de ses repères et de sa confiance en soi, ne se sent pas le courage d’entamer une procédure contre son employeur pour faire valoir ses droits. De plus, sa prise de conscience d’être victime d’un mobbing intervient souvent trop tard, ce qui peut rendre la situation difficile à prouver.

Que faire face au mobbing ?

Avant tout, analyser la situation : la cause est-elle réelle ou subjective ? L’origine des reproches faits à la victime est-elle justifiée ou non ?

Il convient ici d’être pragmatique et de ne pas se placer en victime lorsqu’une faute professionnelle a réellement été commise et que des sanctions justifiées sont prises à l’encontre de l’employé.

Dans une telle situation, il devient indispensable d’être aidé : que ce soit par une tierce personne des RH, un supérieur hiérarchique, ou encore par une personne externe à l’entreprise et neutre, par exemple un coach. Cela permettra d’avoir une vue d’ensemble du problème, de prendre du recul tout en étant détaché de l’émotionnel induit par la situation.

Sensibilisation des employeur·euses

Vous êtes employeur ? Vous avez des valeurs, une éthique professionnelle et vous êtes soucieux de la santé de vos collaborateurs. Les comportements, les attitudes, les relations interpersonnelles sont la clé de voûte du bon fonctionnement de votre entreprise. Une immense majorité des dysfonctionnement viennent de là. Un salarié peut assez facilement se former et acquérir un savoir-faire complémentaire qui va lui permettre de maîtriser un nouvel outil.

Consultez nos propositions d’accompagnement pour vous ou vos collaborateurs et collaboratrices !

voir le dossier complet sur le mobbing (pdf)

Cela vous parle ?

Nos autres articles

Développer sa résilience
Isabelle Laugier

Développer sa résilience

En 2020, le monde n’a pas tourné tout à fait comme avant. 2021 sera aussi une année de changements. Tous·tes, nous avons dû nous adapter, et ce n’est pas fini ! Comment acquérir une meilleure conscience des impacts émotionnels, cognitifs, comportementaux qui émergent dans ces moments ?

En 2021, Coach et Vie évolue
Isabelle Laugier

En 2021, Coach et Vie évolue

Danièle Laot Rapp qui a fondé Coach et Vie en 2003, a décidé de prendre sa retraite et de profiter de la vie autrement. Danièle est heureuse et fière de passer le relais à une équipe extrêmement solide sous la direction d’Isabelle Laugier. Isabelle est entourée de

La crise du covid, catalyseur de changement?
Isabelle Laugier

La crise du covid, catalyseur de changement?

Chers amis de Coach et Vie 50 % d’entre nous ont pris ou vont prendre la décision de changer quelque chose dans leur vie suite à ce qu’elles et ils ont vécu dans les mois bouleversés par la pandémie. En entendant ce chiffre, nous étions, Isabelle et

Démêler l’écheveau des émotions
Danièle Laot Rapp

Démêler l’écheveau des émotions

Ce matin je démêlais une chaîne et un collier qui par un grand mystère s’étaient emmêlés au fond de ma petite bourse de voyage. Le mal que j’ai eu et le temps que j’ai mis à les démêler m’ont fait penser à la difficulté que nous avons

Vous voulez changer votre vie ? Contactez-nous pour une séance découverte